Un ours très très câlin

Dans la forêt aux sept collines vivait un ours très très câlin. Cet ours adorait le chocolat chaud et une délicieuse odeur s’échappait toujours de sa maison. Mais un matin d’hiver… Nom d’un chamallow ! Il n’eut plus aucune réserve de cacao. Sous la neige, l’ours très très câlin prit le chemin du magasin.

Lire la suite

Sur le chemin, l’ours rencontre un renard qui pleure à chaudes larmes, un cochon grognon et trois lapins canailles. La solution pour les réconforter ou les attendrir ? Un énorme câlin, pardi ! Tous sont très surpris puis franchement heureux. L’ours poursuit sa route mais aïe ! l’heure a tourné et le magasin est fermé. Le coeur triste, il rentre chez lui sans chocolat. Qui toque alors à sa porte ? Ses nouveaux amis avec une boîte de cacao ! Près du feu, ils dégustent ensemble une bonne tasse de chocolat. Ah ! qu’il est bon d’être bien entouré.

Moins
ISBN :
9782844555878
Parution :
1 Jan 2020
tranche dage :
3-6 ans
pages :
40
format :
23x30 cm
spécificités de fabrication :
en réimpression Disponible le 3 septembre 2021
Mots clés :
Neige, Entraide
prix :
13,50 €
acheter ce livre
13,50€

Nos livres sont disponible dans vos librairies près de chez vous.

Librairie.com

En ligne

Amazon.fr Fnac.fr Cultura.com

Avis sur le livre

Très bon livre.

L'Ours qui vit dans la forêt aux sept collines n'est guère effrayant. Au contraire, il est même très très câlin et il adore le chocolat chaud. D'ailleurs, une délicieuse odeur s'échappe tous les jours de sa maison. Mais, un beau matin, alors qu'il veut se préparer sa boisson chaude préférée, il découvre sa boite de cacao vide. Il décide donc de partir en acheter à nouveau. En chemin, il va rencontrer des animaux plus ou moins sympathiques et, grâce à sa bonne humeur et à sa tendresse, il réussira à les surprendre et à les rendre heureux ...

Voici un album tendre et léger qui célèbre l'amitié. L'histoire, au texte court, nous plonge dans un univers empreint de gentillesse et de douceur et la bonhomie de l'ours y est des plus attendrissantes.

Mais ce sont surtout les illustrations qui séduisent. Tout en rondeur, réalisées dans des tons pastel, elles mettent en scène des animaux très expressifs (on apprécie tout particulièrement la malice des trois lapins voyous) dans des décors épurés. Les fourrures, réalisées à coups de crayon de couleur, y apparaissent duveteuses et donnent au lecteur, comme au héro, envie de serrer ces animaux dans les bras.

Jeanne LEMOINE